Les séjours

Organiser votre séjour

L’équipe du Val d’Ante est à votre disposition pour vous faire apprécier les richesses du site, les nombreuses potentialités du centre et vous permettra de découvrir la diversité du milieu préservé de l’Argonne, de ses forêts, de ses étangs…

Notre collaboration se déroulera en trois temps :

  • 1Avant le séjour, il est important de se rencontrer pour préparer le séjour et pour que vous puissiez connaître le centre. Nous pourrons vous aider à monter un projet pédagogique qui s’enrichira de la documentation mise à votre disposition.
  • 2Pendant le séjour, l’apport de connaissances liées aux contenus pédagogiques abordés et le développement harmonieux de la vie du groupe dans un climat sécurisant seront les priorités de l’équipe d’animation.
  • 3Après le séjour, nous serons disponibles pour tous suivis pédagogiques (documents, vidéo, constitution de dossiers…) pouvant être utiles lors de votre travail d’exploitation.

 

LES SITES TOURISTIQUES AUX ALENTOURS

  • Vauquois et sa butte, haut lieu de la guerre des Mines

Source Association des Amis de Vauquois

Au cours de la bataille de Vauquois, environ 14000 soldats ont perdu la vie. Il a été recensé 519 explosions (199 Allemandes, 320 Françaises).

Les mines sont placées de plus en plus profond, les charges sont donc de plus en plus importantes. La butte de Vauquois est une gigantesque termitière : 17 km de galeries, 184 pièces constituant le casernement allemand. Environ 5 km de galeries et quelques postes de commandement sont creusés du côté français.

Voir le site...

 

 

 

  • Camp de la Vallée Moreau

Source site du camps de la Vallée de Moreau

Visite guidée uniquement ! L’orientation est-ouest de la vallée, offrant une pente sud et une pente nord, parallèles au front lors du premier conflit mondial, a permis, comme dans de nombreux autres ravins argonnais, l’installation de plusieurs camps de réserve et de repos.

Dès septembre 1914, la répartition des secteurs se faisant de part et d’autre de la route de Binarville – Vienne-le-Château, le camp fut construit à l’ouest de la route, d’où sa dénomination sur les plans directeurs allemands de : Lager Moreau-West (camp de la vallée Moreau-ouest).

Situé à 3 km des tranchées, il deviendra un camp de repos durant toute la durée du conflit et cette vallée sera particulièrement bien aménagée et en partie, à l’abri des projectiles de l’artillerie française. Depuis 1996, le Comité Franco-Allemand s’attache à restaurer et à sauvegarder les sites argonnais de la Grande Guerre. Le camp de la vallée Moreau est une remarquable réalisation des bénévoles du Comité Franco-Allemand.
Un site exceptionnel restauré avec une grande fidélité, il permet aux visiteurs de comprendre « grandeur nature » le quotidien des combattants de l’Argonne à travers la diversité des structures présentées (station d’épouillage, baraques, cinéma, galeries souterraines, lavoir, latrines, voie ferrée, cantine…).

Voir le site...

 

 

  • Varennes en Argonne et l’arrestation du Roi par Drouet le 21 juin 1791

Source Musée de Varennes-en-Argonne

Le Musée d’Argonne a été créé en 1973.

Ses collections témoignent des grands événements qui ont marqué l’histoire de cette région.

Elles sont organisées autour de trois grands thèmes : l’arrestation de Louis XVI, les arts et traditions populaires en Argonne et la Première Guerre Mondiale.

Voir le site...

 

 

 

 

  • Centre d’interprétation de SUIPPES

Source Centre d’Interprétation Marne 14-18

Placé sur l’ancien front de Champagne, le Centre d’Interprétation Marne 14-18 offre une approche moderne et interactive de la Première Guerre Mondiale.

Le visiteur part à la découverte du quotidien des poilus à travers sept espaces scénographiques, ponctués de photographies et de témoignages qui montrent toute l’intensité et l’horreur du conflit.

Des bornes biométriques permettent de suivre le parcours d’un personnage ayant vécu directement le conflit, témoignages émouvants de personnes confrontées aux bouleversements de la guerre et emportés par les événements.

Voir le site...

 

 

  • Centre historique – VALMY 1792

Source le musée de Valmy

Semi-enterré et construit à même le flanc de la colline, le Centre Historique Valmy 1792 vous invite à (re)découvrir autrement cette grande bataille de la Révolution française.

Voir le site...

 

 

 

 

 

 

  • Verdun , Fort et ossuaire de Douaumont

Source l’Ossuaire de Douaumont à Verdun

Près des ¾ de l’armée française a combattu à Verdun en 1916. Bataille franco-allemande, des forces coloniales y furent également engagées. De par son ampleur et la violence des combats menés, la bataille de 1916 marque un des tempsforts de la Première Guerre mondiale.

Elle est ainsi devenue, dans la conscience collective, le symbole de la Grande Guerre dont elle représente le paroxysme des combats. Elle résume à elle seule la Grande Guerre dans toutes ses composantes et fait de Verdun son lieu de mémoire emblématique.

Inauguré en 1932, l’Ossuaire abrite les restes non identifiés de 130 000 hommes, soldats français et allemands. Clé de voûte du système fortifié de Verdun, le Fort de Douaumont est enlevé par surprise 4 jours après le début de la bataille de Verdun par l’armée allemande.

Voir le site...

 

  • La Main de Massiges

Source l’association La Main de Massiges

La Main de Massiges est un haut lieu de la Guerre 1914-1918. Elle est située à l’Est du Front de Champagne, à la jonction du Front d’Argonne.

Dès leur repli en septembre 1914, les allemands se sont retranchés sur cette hauteur dont la forme ressemble à une main gauche posée à plat sur le sol, chaque doigt représentant un bastion de cette forteresse naturelle.

Voir le site...